/ Administratif

Comment adapter mon logement à la perte d’autonomie avec les aides de l’ANAH ? | AlloGaspard

Votre papa est propriétaire de son logement, et doit réaliser des travaux pour y vivre plus facilement ?
L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) propose des subventions pour aider les propriétaires à financer l’adaptation de leurs logements à la perte d’autonomie liée au handicap ou au vieillissement.

Pouvez-vous en bénéficier ?

Oui si :

  • Vous êtes « propriétaire occupant » (c’est-à-dire que vous êtes propriétaire de votre logement et vous l’occupez à titre de résidence principale), ou bien « propriétaire bailleur » (vous êtes propriétaire d’un bien que vous louez ou souhaitez louer)
  • Le logement dont vous êtes propriétaire est achevé depuis au moins 15 ans.
  • Vous avez des revenus « modestes » ou « très modestes » (voir plus bas)
  • Les travaux n’ont pas commencé, et sont d’un montant minimum de 1500€ (sauf si vous êtes classé dans la catégorie « revenu très modestes »).

Pour quels travaux ?

Les travaux couverts par cette subvention doivent permettre d’adapter le logement et ses accès au handicap, ou à la perte d’autonomie liée au vieillissement.
Pour le prouver, vous devez pouvoir fournir :

  • Un justificatif de handicap ou de perte d’autonomie : une décision de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes (CDAPH) ou une évaluation de la perte d’autonomie (GIR),
  • Et un document permettant de prouver que le projet correspond à ces besoins réels : par exemple, un rapport d’ergothérapeute, un diagnostic autonomie, ou une évaluation réalisée lors de la demande de Prestation de compensation du handicap (PCH).

Quel montant pour cette subvention ?

Cette subvention peut atteindre au maximum 20 000€ HT.
Elle peut financer jusqu’à 35% des travaux pour les « revenus modestes », et jusqu’à 50% pour les « revenus très modestes ».
Par ailleurs, il est possible d’avoir un complément de subvention de 467€ pour financer des prestations d’Assistance à la maîtrise d’ouvrage (AMO). Ces prestations doivent être menées par un organisme agréé par l’Etat (pour l’exercice d’activités d’ingénierie sociale, financière et technique), ou par un organisme spécialement habilité par l’Anah.

La démarche ?

Elle est à réaliser auprès de l'ANAH. Trouvez ici votre contact local, ou contactez-les par téléphone au 0820 15 15 15 (service 0,05 € / min + prix appel).

Retrouvez ici tout le détail de leurs aides.

Un peu perdu ? Contactez-nous, nous pouvons faire le point sur les aides dont vous pourriez bénéficier ! Avez-vous par exemple pensé à la CMU ?