Crédit d'impôt

Pour les personnes âgées nécessitant la présence d'une aide à domicile (que ce soit un proche aidant salarié par son aidé ou un service d'aide à domicile), il peut y avoir un remboursement d'impôt sur 50€ des dépenses annuelles d'aide à domicile. De même pour les personnes nécessitant d'aménagements spécifiques de leur domicile (travaux d'adaptation...).

Comment obtenir le crédit d'impôt pour les dépenses d'aide à domicile?

Pour les personnes âgées retraitées, le crédit d'impôt s'applique dans le cadre de prestations d'aide à domicile telles que : l'aide aux actes de la vie quotidienne (s'alimenter, se déplacer etc.) ainsi que l'entretien du domicile (ménage, jardinage...).
Il faut déclarer les dépenses engagées dans le cadre de l'aide à domicile sur votre feuille d'impôt annuelle. Ainsi que remplir le formulaire de réductions d'impôt ou crédit d'impôt. Attention à déduire de la somme finale toutes les aides obtenues telles que l'APA. Si le crédit d'impôt (donc 50% des dépenses d'aide à domicile) est supérieur au montant de l'impôt, le surplus vous sera remboursé par Direction Générale des Finances Publiques.

Comment obtenir le crédit d'impôt pour les dépenses en équipement et travaux d'adaptation du domicile ?

En ce qui concerne les dépenses en adaptation du domicile et en équipement pour les personnes âgées en perte d'autonomie, le crédit d'impôt correspond à 25% des dépenses engagées.
Il est impératif que les équipements soient vendus et installés par la même entreprise : le coût des matériaux et de la main d'œuvre doivent donc figurer sur la même facture. Les équipements en question doivent être spécialement conçus pour faciliter l'accès aux personnes âgées ou handicapées.
Les types d'équipement concernés sont : les équipements sanitaires et
autres équipements fixes de sécurité et d'accessibilité.

Pour obtenir le crédit d'impôt sur les dépenses en équipement, la démarche est exactement la même que pour les dépenses en aide à domicile.