Les APL pour les personnes âgées, oui c’est possible ! | AlloGaspard

Les conditions pour bénéficier des allocations logement en tant que sénior:

Il n'y a pas d’âge maximum pour bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement (APL) !

Il faut impérativement être locataire, colocataire ou sous-locataire d’un logement (votre résidence principale). Il faut avoir la nationalité française ou un titre de séjour valide.

Maison de retraite et accueil familial

On peut également bénéficier d’une aide au logement lorsqu’on vit en EHPAD ou dans une résidence services conventionnés par la CAF. L’APL peut aussi s’adresser à une personne âgée vivant dans le logement de l’un de ses proches: l’allocation est perçue comme s’il était locataire. N'hésitez pas d'ailleurs à consulter notre article sur les aides à l'adaptation du domicile en cas de perte d'autonomie.

La démarche

C’est la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) qui prend en charge les allocations relatives au logement. Pour vous assurer que vous pouvez bénéficier des APL, vous pouvez utiliser le simulateur présent sur leur site:
https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/aidesetservices/lesservicesenligne/estimervosdroits/lelogement/

NB: il faut faire la demande d’aide au logement auprès de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) si vous êtes rattaché à ce régime de retraite.

La demande auprès de la CAF s’effectue via leur site internet en créant un compte allocataire et en remplissant les informations nécessaires à votre demande.

Vous pouvez créer un compte ou consulter votre compte à cette adresse: https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/login/

Quelles ressources sont prises en compte ?

Si la personne âgée vit à domicile: ce sont ses ressources et celles de son conjoint, le montant de son loyer ainsi que le lieu du logement qui comptent.

S’il s’agit d’un sénior résidant en établissement pour personnes âgées: ce sont ses ressources, le coût de son hébergement et la lieu de l’établissement qui sont sont passés en revue.

Comment ça se passe ?

L’Allocation APL est versée chaque mois directement à la personne âgée ou bien à l’établissement dans lequel elle se trouve.

Votre proche s’affaiblit et perd en autonomie ? Il existe une aide qui pourrait vous soulager tous les deux en finançant une aide à domicile qui viendrait pour vous relayer et accompagner votre proche.